Trop tard !

Où l’on écoute d’une manière inattendue.

Commençons par une histoire… Elle se passe en Amérique, il y a bien longtemps, à une époque où les cowboys s’installaient dans ce pays. Très souvent, ils se battaient contre ceux qui y vivaient avant eux : les Amérindiens, que l’on appelle aussi les Indiens d’Amérique.

Imagine maintenant un groupe de cowboys qui galopent à toute allure sur leurs chevaux. Ils se dirigent vers le campement d’une tribu amérindienne. C’est sûr, il va y avoir une terrible bataille. Et pourtant, quand ils arrivent dans la plaine où se trouvaient les tentes de la tribu, il ne reste plus rien. Tout le monde est déjà parti ! Mais qui a prévenu les Amérindiens que des cowboys étaient en route ?

Le son du galop ! Mais attention, pour l’entendre le plus tôt possible, il faut utiliser une technique très particulière : coller son oreille par terre, comme pour écouter le sol. Pourquoi ? Parce que le son se diffuse mieux dans le sol que dans l’air.

Oui, c’est un petit peu compliqué à comprendre. Mais ne t’en fais pas, on t’explique ça tout de suite avec plein d’expériences et d’exemples amusants.

Frank A. Rinehart, Portrait d'Amérindien, 1898, tirage platine-palladium. Photo : BPL, CC BY 2.0