Tous les esprits du monde veillent sur toi et vivent dans la terre, l’eau, le ciel et si tu les écoutes, ils te guideront.
Grand-mère Feuillage dans Pocahontas

Trop tard !

Où l’on écoute d’une manière inattendue.

Commençons par une histoire… Elle se passe en Amérique, il y a bien longtemps, à une époque où les cowboys s’installent sur ces terres. Très souvent, ils se battent contre ceux qui y vivaient avant eux : les Amérindiens, que l’on appelle aussi les Indiens d’Amérique.

Imagine maintenant un groupe de cowboys qui galopent à toute allure sur leurs chevaux. Ils se dirigent vers le campement d’une tribu amérindienne. C’est sûr, il va y avoir une terrible bataille. Sauf que quand ils arrivent dans la plaine où se trouvent les tentes de la tribu, il ne reste… plus rien ! Tout le monde est déjà parti. Mais qui a prévenu les Amérindiens que des cowboys étaient en route ?

Le son du galop ! Attention, pour l’entendre le plus tôt possible, il faut utiliser une technique très particulière : coller son oreille par terre, comme pour écouter le sol. Pourquoi ? Parce que le son va plus vite dans le sol que dans l’air.

Oui, c’est un petit peu compliqué à comprendre. Mais ne t’en fais pas, on t’explique ça tout de suite avec plein d’expériences et d’exemples amusants.

Frank A. Rinehart, Portrait d'Amérindien, 1898, tirage platine-palladium. Photo : BPL, CC BY 2.0